Le forum des passionnés de la pêche de la Truite et des carnassiers
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les visages de l'eau

Aller en bas 
AuteurMessage
KIM DU 22
Professeur du forum
Professeur du forum
avatar

Nombre de messages : 8685
Age : 68
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Les visages de l'eau   Lun 9 Juin 2008 - 1:53

Salut la compagnie

*Invertébrés d'eau douce.

*Violente quand elle dévale la pente d'une montagne ou apparemment figée depuis des siècles au fond d'un cratère... Du torrent à l'étang en passant par le lac, l'eau offre des aspects variés.

Si à l'évidence, certains nous paraissent changeants, ne nous y trompons pas: les eaux stagnantes sont elles aussi engagées dans un processus évolutif.Celui-ci peut-être apprécié à l'échelle d'une vie humaine dans le cas d'un étang, mais pour un lac, nous aurons plus de difficultés à l'appréhender, car il se déroule sur une période beaucoup plus longue.
Néanmoins, il conduira ce milieu à se combler progressivement et à disparaître.

*Les cours d'eau.

Ce sont des collecteurs alimentés par les sources, les nappes phréatiques et les eaux de ruissellement, qui trouvent leur origine dans les précipitations.
De la source à l'embouchure, les conditions de vie s'y transforment en permanence et, parallèlement à ses modifictions du milieu, des flores et des faunes variées s'y succèdent.

*Les aspects du cours d'eau.

IIIes et Botosaneanu ont proposés une classification des différents zones d'un cours d'eau.
Ils en distinguent trois principales:

-Le crénon:

il s'agit de la zone des sources et de leurs émissaires,qui comprennent les sources rhéocrènes, lesquelles apparaissent directement sur une pente; les sources limnocrènes, qui se forment dans les dépressions; les sources hélocrènes, qui suintent en surface et constituent généralement des marais.

-Le rhithron.

C'est la partie supérieure du cours d'eau (petite rivière, ruisseau).
Si le débit y est assez faible, la pente souvent forte, entraîne l'eau à grande vitesse. L'oxygénation dans ces milieux est bonne.

-Le potamon.

Il fait suite à la dernière portion du rhithron et contitue la partie inférieure du cours d'eau.

*La vie dans les cours d'eau.

La vitesse du courant et son corollaire, la quantité d'oxygène dissous, semblent être deux facteurs essentiels de la répartition de la faune et de la flore.
La faune présente une grande diversité, et de la source à l'embouchure, on note l'existence de biocénoses très diverses dont la composition est directement liée aux conditions écologiques du milieu.

-Dans les sources, où la température est basse, constante, et l'oxygénation importante, la diversité spécifique est généralement faible; on trouve quelques larves d'insectes et des vers du groupe des plathelminthes.

-Dans les cours supérieurs où le courant est fort, ce sont les larves d'insectes qui dominent, accompagnées de quelques mollusques et crustacés.
Elles sont très nombreuses et trouvent sur les fonds pierreux quantité de refuges ainsi qu'une abondante nourriture (couverture de périphyton sur les pierres).

-Dans le cours inférieur, les espèces précédentes ont disparu et font place à des organismes mieux adaptés, aux conditions nouvelles qui règnent ici:
la faible vitesse du courant favorise l'augmentation de la température et entraîne une diminution de la quantité d'oxygène dissous.
Les insectes sont là encore bien représentés, mais par des espèces différentes de celles qui sont observées en amont.
Les mollusques (gastéropodes et lamelibranches) sont nombreux.
A ces organismes complètement engagés dans le monde aquatique, au moins durant une partie de leur cycle de vie, sont associées de communautés de rivages, constituées par les amphibiens, les oiseaux et certains mammifères.

*Le lac.

Il est quelquefois assez difficile de mettre en lumière les différences entre lacs et étangs.
Certains auteurs anglo-saxons préfèrent d'ailleurs regrouper ces différents milieux d'eaux stagnantes sous le terme général de "collection d'eau".
Toutefois, nous ne pouvons admettre que le lac est caractérisé par une profondeur importante et des berges plutôt abruptes.
Ces deux caractéristiques ne favorisent pas l'installation des végétations aquatique et amphibie que l'on rencontre dans les étangs.
Si ses origines sont diverses (cuvette et sucreusement glacière, ancien cratère, faille etc...), l'histoire de l'évolution d'un lac est, sans l'intervention de l'homme, assez bien établie.
Elle s'écrit sur des millions d'années, contrairement à celle d'un étang et l'on peut dire, shématiquement, qu'elle comprend trois stades.
De plus le lac, à la différence des pièces d'eau de petite profondeur, laisse apparaitre une stratification thermique verticale.

*La thermique des lacs.

En climat tempéré, la température de l'eau d'un lac profond (plus de 20 m
environ) diminue rapidement avec la profondeur, pour atteindre une valeur constante de 4° C qui correspond au maximum de densité de l'eau.
Une stratification thermique s'établit dans la colonne d'eau, ou l'on observe trois zones.

à suivre:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pilou34
Photographe 2009/2010/2011 du forum
Photographe 2009/2010/2011 du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 22350
Age : 73
Localisation : Herault Florensac Beziers
Date d'inscription : 30/05/2007


Bateau/Barque: Oui
Specialité de peche: carnassier (sandre) truites et peche en mer

MessageSujet: Re: Les visages de l'eau   Lun 9 Juin 2008 - 2:02

on va devenir vraiment instruit grace a toi KIM

entre lac et etang c'est souvent la region qui determine l'appelation par exemple dans les pyrenees on parlement d'etang dans les alpes de lac 👃
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pilou34herault.eklablog.com/
KIM DU 22
Professeur du forum
Professeur du forum
avatar

Nombre de messages : 8685
Age : 68
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Les visages de l'eau   Lun 9 Juin 2008 - 2:43

Salut Pilou

Je sais que ce genre de sujet, peut ou ne pas intéressé tout le monde, mais, moi j'aime bien comprendre d'une part ce que j'écris, et égalemement faire en sorte d'expliquer aux gars ses nuances concernant les visages de l'eau et de ce qui y règne

kim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pilou34
Photographe 2009/2010/2011 du forum
Photographe 2009/2010/2011 du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 22350
Age : 73
Localisation : Herault Florensac Beziers
Date d'inscription : 30/05/2007


Bateau/Barque: Oui
Specialité de peche: carnassier (sandre) truites et peche en mer

MessageSujet: Re: Les visages de l'eau   Lun 9 Juin 2008 - 4:02

je suis d'accord avec toi le forum est aussi fait pour ça chacun y trouve midi a sa porte :neuneu:

a chacun de prendre ce qui l'interesse 👃
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pilou34herault.eklablog.com/
Julien
Pierre Richard
avatar

Masculin Nombre de messages : 6172
Age : 39
Localisation : Le pays des volcans
Date d'inscription : 04/08/2007


Bateau/Barque: Non
Specialité de peche:

MessageSujet: Re: Les visages de l'eau   Lun 9 Juin 2008 - 4:22

j'avais une prof de physique chimie qui disait que pour maîtriser une discipline, un sujet il fallait d'abord en apprendre le vocabulaire et c'était probablement la meilleure prof que j'ai eu

Je suis d'accord avec Kim et pilou : chacun prend ce qu'il veut mais il est très important à mon avis et notamment sur les questions d'écosystèmes aquatique de les connaître et merci Kim de nous les faire partager ces connaissances
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Truitor
Moulutor
Moulutor
avatar

Masculin Nombre de messages : 47747
Age : 43
Localisation : nul part
Date d'inscription : 31/05/2006


Bateau/Barque: Non
Specialité de peche: Lancer

MessageSujet: Re: Les visages de l'eau   Lun 9 Juin 2008 - 4:23

Je me coucherais moins bête ce soir, merci KIM!

_________________
"Ca allait mieux y'a 50 ans...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.latruiteetlescarnassiers.com
sylvanillo
Lieutenant truite
Lieutenant truite
avatar

Masculin Nombre de messages : 4161
Age : 40
Localisation : Oxford
Date d'inscription : 08/05/2007


Bateau/Barque: Non
Specialité de peche: Manié, Leurres, Toc

MessageSujet: Re: Les visages de l'eau   Lun 9 Juin 2008 - 4:32

Merci pour cet article Kim!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.petit-pecheur.net
cavath
Modérateur Caviste
Modérateur Caviste
avatar

Masculin Nombre de messages : 17681
Age : 50
Localisation : hagetmau (landes)
Date d'inscription : 17/06/2007


Bateau/Barque: Non
Specialité de peche: mort manié , apprentis pêcheur truite !

MessageSujet: Re: Les visages de l'eau   Lun 9 Juin 2008 - 5:23

merci prof !

pas de soucis pour tes differents sujets , bien au contraire !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pilou34
Photographe 2009/2010/2011 du forum
Photographe 2009/2010/2011 du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 22350
Age : 73
Localisation : Herault Florensac Beziers
Date d'inscription : 30/05/2007


Bateau/Barque: Oui
Specialité de peche: carnassier (sandre) truites et peche en mer

MessageSujet: Re: Les visages de l'eau   Lun 9 Juin 2008 - 5:38

@Julien a écrit:
j'avais une prof de physique chimie qui disait que pour maîtriser une discipline, un sujet il fallait d'abord en apprendre le vocabulaire et c'était probablement la meilleure prof que j'ai eu

Je suis d'accord avec Kim et pilou : chacun prend ce qu'il veut mais il est très important à mon avis et notamment sur les questions d'écosystèmes aquatique de les connaître et merci Kim de nous les faire partager ces connaissances

c''est tres important pour savoir pecher de connaitre l'element dans lequel on plonge sa ligne c'est le gage de la reussite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pilou34herault.eklablog.com/
Truitor
Moulutor
Moulutor
avatar

Masculin Nombre de messages : 47747
Age : 43
Localisation : nul part
Date d'inscription : 31/05/2006


Bateau/Barque: Non
Specialité de peche: Lancer

MessageSujet: Re: Les visages de l'eau   Lun 9 Juin 2008 - 5:57

@pilou34 a écrit:
@Julien a écrit:
j'avais une prof de physique chimie qui disait que pour maîtriser une discipline, un sujet il fallait d'abord en apprendre le vocabulaire et c'était probablement la meilleure prof que j'ai eu

Je suis d'accord avec Kim et pilou : chacun prend ce qu'il veut mais il est très important à mon avis et notamment sur les questions d'écosystèmes aquatique de les connaître et merci Kim de nous les faire partager ces connaissances

c''est tres important pour savoir pecher de connaitre l'element dans lequel on plonge sa ligne c'est le gage de la reussite

dès fois, mieux vaut pas faire attention de là où on met sa ligne...

_________________
"Ca allait mieux y'a 50 ans...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.latruiteetlescarnassiers.com
pilou34
Photographe 2009/2010/2011 du forum
Photographe 2009/2010/2011 du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 22350
Age : 73
Localisation : Herault Florensac Beziers
Date d'inscription : 30/05/2007


Bateau/Barque: Oui
Specialité de peche: carnassier (sandre) truites et peche en mer

MessageSujet: Re: Les visages de l'eau   Lun 9 Juin 2008 - 13:41

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pilou34herault.eklablog.com/
KIM DU 22
Professeur du forum
Professeur du forum
avatar

Nombre de messages : 8685
Age : 68
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Les visages de l'eau   Mar 10 Juin 2008 - 2:39

Salut les gars

suite, de la thermique des lacs.

-L'épilimnion: zone supérieure à température variable, soumise à l'influence des conditions atmosphériques.

-Le métalimnion:zone intermédiaire, où la température décroît rapidement avec la profondeur.

-L'hypolimnion: zone profonde à température constante.
Le lac subit généralement en climat tempéré deux brassages par an, qui sont provoqués par la disparition de la stratification thermique faisant place à une colonne d'eau homotherme.
Dans ces conditions nouvelles, la masse d'eau devient très instable, et le vent qui souffle en surface du lac provoque le brassage de toute la colonne d'eau.
On distingue:
Un brassage d'automne: les eaux de surface refroidissent et passent au fond lorsqu'elles atteignent une température de 4°C;
Les eaux du fond remontent alors à la surface.

*Lac naturel d'altitude.
Les eaux pauvres et froides mais riches en oxygène conviennent bien aux salmonidés.
Certains, stériles à l'origine, ont été repeuplés.

-Brassage de printemps.

Par un phénomène inverse, les eaux de surface, qui avaient une température avoisinant 0°C ce réchauffe tout doucement et passent au fond du lac lorsqu'elles atteignent 4°C.
Ce brassage a pour effet de remettre en jeu, dans les zones éclairées, où la vie planctonique se développe, la matière minérale libérée dans le fond par l'activité bactérienne.
Il concourt donc, au maintien et au développement de toutes les formes de vie qui se manifeste dans ce milieu.

-La vie dans les lacs.

Le lac doit être considéré comme un écosystème, c'est à dire une unité fonctionnelle incluant le biotope( le milieu dans lequel vivent les organismes) et la biocénose (les êtres vivants)
Les organismes producteurs autotrophes (algues planctoniques) absorbent le gaz carbonique présent dans l'eau qu'ils convertissent en matière vivante grâce à l'énergie lumineuse.
Les organismes consommateurs hétérotrophes (algues planctoniques) comprennent.
-Le zooplancton (rotifères, crustacés, etc...) qui se nourrit du phytoplancton et dont l'accroissement représente une part de la production secondaire.
Le necton, essentiellement constitué par des poissons .
Ces derniers consomment, en partie la biomasse représenté par le zooplancton.
Les décomposeurs recyclent la matière organique que constituent les cadavres des organismes précédents en matière minérale (nitrates, phosphates ) assimilable par les végétaux.
Ils permettent de boucler le cycle de la matière dans l'écosystème lacustre.

Evolution d'un lac.

-Stade oligotrophe:c'est le stade "jeune" du lac.
Ses eaux pures (faiblement minéralisées) et limpides, peu nourissières, contiennent un petit nombre d'espèces végétales et animales qui sont essentielement représentées par du plancton.

-Stade mésotrophe: au cours du temps (plusieurs siècles), les eaux du lac reçoivent des apports de matières organique et minérale.
Les espèces du zooplancton et du phytoplancton se développent et permettent de nourrir des organismes de plus grande taille.
Leurs cadavres s'accumulants sur le fond, décomposés par les bactéries, fournissent de la matière minérale qui, recyclée dans le milieu aquatique, contribue à enrichir l'eau.
Cette activité bactérienne consomme de l'oxygène, et donc en appauvrit les couches profondes du lac.

-Stade eutrophe.

L'enrichisement en matière organique se poursuivant, et du fait du déficit en oxygène, la minéralisation devient plus lente: le lac se ferme progressivement.
Ses bords, s'ils sont peu profonds, se trouvent envahis par la végétation, et à l'issue d'une période plus ou moins longue, il finit par se combler.
Ce phénomène naturel, qu'on appelle eutrophisation, et bien souvent accéléré par des apports artificiels de nitrates et de phosphates qui stimulent le développement des végétaux (lessivage des engrais utilisés en agriculture, rejets des eaux usés industrieles et urbaines sans traitements préalables.

à suivre:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les visages de l'eau   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les visages de l'eau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marie et Desmaison, visages de l'avenir dans S.O. d'hier
» Ensemble Italie
» Les visages de l'eau
» Cycareer
» Les plus jolies femmes de la planète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Truite et les Carnassiers :: La pêche et les poissons :: Le monde halieutique-
Sauter vers: