Le forum des passionnés de la pêche de la Truite et des carnassiers
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Poissons d'élevages, Poissons sauvages.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
KIM DU 22
Professeur du forum
Professeur du forum
KIM DU 22

Nombre de messages : 8685
Age : 69
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 04/07/2007

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyJeu 13 Nov 2008 - 2:34

Salut les gars Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 3219913719

Je vais continuer à vous parler de l'aquaculture, ses effets sur la nature et la société.

*L'illusion du repeuplement.

L'aquaculture a longtemps été présentée comme une solution au problème de la surpêche et de la raréfaction du poisson sauvage.
En réalité, non seulement l'élevage ne repeuple pas les mers ni les rivières, mais en plus il accentue la baisse des ressources qquatiques et, dans bien des cas, pollue l'environnement et gêne les populations des poissons sauvages.
La pisciculture reproduit rapidement les poissons alors pourquoi ne pas introduire de jeunes poissons produits en élevage afin de compenser la disparition de certaines espèces comme le cabillaud ?
La réalité n'est pas aussi simple; avec ce que nous savons des écosystèmes marins, nous aurions une chance infime d'introduire les cabillauds juvéniles au bon endroit, au bon moment et de la qualité nécessaire, pour être sûr que le milieu puisse les recevoir.

Dans ce cas, consommer d'avantage de poissons d'élevage peut-il épargner le poisson sauvage ?
Malheureusement non.
Pour nourrir les poissons d'élevage, on utilise des farines fabriquées à l'aide de poissons sauvages.
Principalement des maquereaux, des sardines, des chinchards et des anchois issus de grandes pêches pélagiques (en haute mer).
Il faut entre 3 et 5 kg d'aliments pour produire 1 kg de bar.
Et 20 kg pour chaque kilo de thon rouge.
Pour une tonne de saumon d'élevage, il faut pêcher jusqu'à trois tonnes de poisson sauvage.
Près de 80% de tous les poissons pêchés par les Norvégiens seraient destinés à nourrir leurs saumons d'élevage ! En moyenne, environ 5 kg de
ces poissons sauvages, une fois réduist en farine, sont nécessaires pour produire seulement 1 kg de poisson d'élevage.
En terme écologique, l'impact de l'élevage intensif de carnassiers serait égal voire supérieur à celui de la pêche.
Or, les recherches pour trouver des substitus végétaux n'ont pas encore abouti.
Des essais de substitution d'aliments par adjonction de produits d'origine végétale, notamment des oléagineux, sont conduits en laboratoire et sont opérationnels dans l'élevage de la truite, mais avec de très faibles taux de réussite.
" De toutes façons, estime Jean-Louis Gaignon, coordinateur de la section poissons à l'Ifremer, une alimentation purement végétale des carnassiers,
ne leur donnera pas les acides gras nécessaires à leur croissance".
Il serait plus sage de développer l'élevage d'espèces herbivores, quitte à
convaincre le consommateur d'acheter du tilapia ou du mulet-- principal herbivore installé sur nos rivages-- dont l'aquaculture à un faible impact écologique.

* Les pollutions du saumon industriel.

La salmoniculture intensive, dans certains fros élevages écossais par expl,
a provoqué quantité de maladies infectieuses nouvelles et anciennes que les pisciculteurs ont tenté de combattre à l'aide de produits chimiques, légaux et illégaux.
Mais ces derniers, en retour, ont agravé la pollution sans pour autant éliminer les maladies qu'ils étaient censés éradiquer.
Ces maladies ont une double conséquence: sur les poissons élevés qui subissent des traitements antibiotiques et sur les poissons sauvages qui passent à proximité.
Les saumons sauvages qui remontent dans les estuaires sont contaminés par les maladies qui se développent dans les élevages.
En effet, les poissons s'échappent régulièrement dans les rivières où ils se reproduisent, contaminent les saumons sauvages et diluent le patrimoine génétique naturel.
En seulement quelques mois de l'année 2000, quatre cent mille saumons d'élevage se sont échappés dans les rivières écossaises où ils sont maintenant plus nombreux que leurs cousins sauvages " !

Par ailleurs, les excès de déchets des poissons d'élevage polluent la nature au même titre que les bouses de vache ou le lisier de porc : effluent
non traités, déchets contaminés, excréments et produits chimiques ont sonné le glas de la vie indigène de nombre de lacs.
La durée de vie d'un saumon élevé de manière intensive ne dépasse pas quinze ans.
Au terme de ce délai, les espaces où il est élevé deviennent si pollués qu'il faut changer d'endroit.. Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 3009267689

à suivre.

kim.
Revenir en haut Aller en bas
scorpion rouge
VIP du forum
VIP du forum
scorpion rouge

Masculin Nombre de messages : 55721
Age : 60
Localisation : 69
Date d'inscription : 10/04/2008

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyJeu 13 Nov 2008 - 3:08

ça fait peur ,on ne peut même plus être sur de pêcher un saumon sauvage .
Bravo , professeur .
Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 2445825265 Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 2445825265 Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 2445825265
Revenir en haut Aller en bas
the_whitetiger
Bébé pêcheur
Bébé pêcheur


Masculin Nombre de messages : 12
Age : 49
Localisation : 02101971
Date d'inscription : 08/11/2008

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Poissons d'élevage?   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyJeu 13 Nov 2008 - 8:54

Bonjour à tous.

Merci pour ce reportage, Kim 22.
J'aimerai y apporter un élément. Je suis tombé sur une vidéo qui ne concerne pas seulement le poisson, mais tous les aliments, et qui, je pense devrait appuyer les dires de ce qui s'est dit ici. En même temps, ça fait vraiment peur.
Ca vaut le coup de regarder cette vidéo qui permet de comprendre pas mal de choses, mais qui en même temps dérange.
Si ça s'avère vrai, alors il faut remonter cette info le plus possible et essayer d'agir.
C'est ici et mieux dit que je ne le ferait. [url]Ca vaut le coup de regarder cette vidéo qui permet de comprendre pas mal de choses, mais qui en même temps dérange.
Si ça s'avère vrai, alors il faut remonter cette info le plus possible et essayer d'agir.
C'est ici et mieux dit que je ne le ferait: http://www.aboneobio.com/blog/?2008/11/11/739-la-terre-l-agrobiologie-des-solutions-locales-pour-un-desordre-global
Revenir en haut Aller en bas
KIM DU 22
Professeur du forum
Professeur du forum
KIM DU 22

Nombre de messages : 8685
Age : 69
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 04/07/2007

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyVen 14 Nov 2008 - 0:14

Bonjour the whitetiger Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 3219913719

Que dire après avoir visionné et lu ce que dit cet homme Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 3219913719

Non ! je n'ai rien a dire plus sur cette révélation poussée à l'extrème Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 3009267689

kim.
Revenir en haut Aller en bas
scorpion rouge
VIP du forum
VIP du forum
scorpion rouge

Masculin Nombre de messages : 55721
Age : 60
Localisation : 69
Date d'inscription : 10/04/2008

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyVen 14 Nov 2008 - 0:50

c'est délirant , ce que l'on fait avec l'héritage de dame nature .
Si l'on faisait déjà avec les plantes , légumes , fruits , à notre disposition .

Rien que pour les pommes à cidre , en Normandie et en Bretagne , il y a plus de 1000 variétés.
On subventionne depuis des années et des années les gros céréaliers , mais nos agriculteurs de montagne et de moyenne montagne , qui n'ont pas des lobbyes aussi puissants et influents............

Nos ruisseaux et rivières , qui regorgeaient de truites il y a encore 40 ans................
je connais un ruisseau de Haute Loire , ou il se prenait plus de 1500 truites de maille chaque année , il y a 30 ans , il n'y a quasi plus rien................
:faché: :faché: :faché:
Revenir en haut Aller en bas
KIM DU 22
Professeur du forum
Professeur du forum
KIM DU 22

Nombre de messages : 8685
Age : 69
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 04/07/2007

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyVen 14 Nov 2008 - 1:02

Salut à vous Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 3219913719

*Les pollutions du saumon industriel.

Turbot, daurade, bar, tilapia:
vers une pisciculture propre.

*A la différence des salmonidés, le turbot, la daurade et le bar, pour ne crier qu'eux, ne subissent actuellement pas de modifications génétiques.
Ils peuvent donc s'échapper de leur cage sans mettre en danger l'équilibre de leur écosystème.
Deuxième différence: ces poissons sont aujourd'hui élevés à une échelle beaucoup plus raisonnable, ce qui limites leur déchets.
Pour l'instant, aucun effet négatif sur la nature n'est attribué à ces poissons.
Par ailleurs, d'autres poissons (tilapia, mulet) se prêtent mieux encore à un
élevage propre: ils peuvent se nourrir de végétaux et limitent de ce fait la pêche minotière.
Les avancées techniques contribuent aussi à rendre l'élevage moins polluant.
Depuis peu, certaines farines permettent avec beaucoup moins de farine d'obtenir moins de déchets et de produire une quantité de poissons plus importante qu'auparavant.
De l'avis même de nombreux spécialistes, l'élevage des poissons et en particulier leur alimentation, est de mieux en mieux maîtrisé.

En France, les piscicultures sont aujourd'hui considérées comme des installations classées et soumises à des règles très strictes.
Tellement strictes que l'on ne crée plus de nouvelles piscicultures sur le territoir !
D'autant que bon nombre d'anciennes doivent déjà balayer devant leur porte: la plupart des pisciculteurs en eau douce prélèvent leur eau dans les rivières, dont le débit est déjà insuffisant (électricité, agriculture), et cette eau est souvent rejetée à la même rivière sans épuration particulière, chargée des déchets de la pisciculture...
Mais les éleveurs manifestent de plus en plus leur désire de produire propre et écoutent d'avantage les scientifiques.
Cette évolution vient-elle d'une demande plus exigeante ? Sûrement : les
quantités de poissons d'élevage bio produites et vendues ne cessent d'augmenter.
Les consommateurs prennent conscience que le poisson qu'ils achètent habituellement n'est pas forcément bio...
La curiosité et les exigences croissantes des amateurs de poisson poussent donc les producteurs à évoluer vers une qualité supérieure.
Quitte à vendre moins et plus cher.

Pour autant, la pollution que nous refusons dans nos eaux ne disparaît pas.
Elle se répercute dans les pays pauvres, à qui nous refusons pas d'acheter la production à moindre coût.

voilà, kim.
Revenir en haut Aller en bas
scorpion rouge
VIP du forum
VIP du forum
scorpion rouge

Masculin Nombre de messages : 55721
Age : 60
Localisation : 69
Date d'inscription : 10/04/2008

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyVen 14 Nov 2008 - 22:37

très intéressant , merci , professeur .
Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 2445825265 Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 2445825265 Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 2445825265
Revenir en haut Aller en bas
dom 02
Expert en pêche
Expert en pêche
dom 02

Nombre de messages : 1755
Age : 63
Localisation : pommiers 02
Date d'inscription : 26/02/2008

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptySam 15 Nov 2008 - 0:11

@scorpion rouge a écrit:
c'est délirant , ce que l'on fait avec l'héritage de dame nature .
Si l'on faisait déjà avec les plantes , légumes , fruits , à notre disposition .

Rien que pour les pommes à cidre , en Normandie et en Bretagne , il y a plus de 1000 variétés.
On subventionne depuis des années et des années les gros céréaliers , mais nos agriculteurs de montagne et de moyenne montagne , qui n'ont pas des lobbyes aussi puissants et influents............

Nos ruisseaux et rivières , qui regorgeaient de truites il y a encore 40 ans................
je connais un ruisseau de Haute Loire , ou il se prenait plus de 1500 truites de maille chaque année , il y a 30 ans , il n'y a quasi plus rien................
:faché: :faché: :faché:
tres juste

l odeur de l argent nous a rendu completement fou,en quelques dizaines d années on a mis a mal ce que dame nature a crée pendant des milliers d années et je me demande ce que vont trouver les générations futures

pauvres petits poissons pour votre malheur vous vivaient dans un monde ou pas grand monde connait votre existence et l on s interresse a votre sort quand vous flottez la panse a l air et que votre odeur de putrefaction
derange nos papilles olfactives

un post tres interressant bravo a l auteur
Revenir en haut Aller en bas
KIM DU 22
Professeur du forum
Professeur du forum
KIM DU 22

Nombre de messages : 8685
Age : 69
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 04/07/2007

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyDim 16 Nov 2008 - 23:30

Bonjour à vous Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 3219913719

Ce que je vous ai tapé sur mon ordi date depuis l'année 2004, cinq années en arrière.

*Nos crevettes polluent et affament le tiers monde.

Les organismes internationaux présentent la culture de la crevette comme le moyen de répondre à l'insuffisance de la ration en protéines dans le régime alimentaire des pauvres.
Il s'agit en réalité d'un produit de luxe consommé principalement par les riches dans les pays développés.
La Banque mondiale soutient l'aquaculture depuis les années 1970;
Elle a financé des programmes de développement en Indonésie, aux Philippines, en Thaïlande et au Bangladesh.
Dans les années 1980, elle a étendue son soutien à la Chine, à l'Inde, au Brésil, à la Colombie et au Venezuela.
Les populations, alléchées par ces généreuses incitations à l'exportation et intimidées par l'autorité du FMI (fonds monétaire international), ont converti leurs exploitations vivières en élevage intensifs.
Le résultat est catastrophique: en Inde, en Thaïlande, au Bangladesh, la population des élevages de crevettes est si importante que les sites doivent fermer après dix ans d'exploitation en laissant derrière eux un milieu naturel ravagé.
Les habitants de ces régions perdent leurs moyens d'existence, et la pénurie d'eau potable force les familles à émigrer.
La crevetticulture, très présente dans les pays chauds, a causé de gros dégâts.
Elle a notamment éradiqué des centaines de milliers d'hectares de mangrove.
Cet écosystème-forêt côtière- fournit en autre un milieu abrité aux et à de nombreuses autres espèces marines, souvent endémiques.
Le recul des mangroves entraîne une diminution des ressources marines et par la suite des prises réalisées par les petites communautés de pêcheurs.

Mais il y a plus grave: un hectare d'élevage de crevettes nécessite 120 000
m3 d'eau de mer par an,et cette eau s'infiltre directement dans la nappe phréatique ainsi que dans les champs voisins.
La crevetticulture rejette aussi de grosses quantités de déchets dans la nature: on estime que seuls 17% des aliments distribués sont convertis en bio-masse de crevette, le reste étant rejeté.
Résultat, la contamination des nappes phréatiques par l'eau salée provoque une crise majeur dans l'alimentation en eau potable des communautés villageoises des côtes Govindamma, citoyen indien du village des Kuru, dans le canton de Nellore, raconte:"Le village est entouré de tous côtés par des élevages de crevettes.
Nous ne disposons plus d'eau potable alors qu'il y avait naguère neuf puits en service dans la région.
Nous n'habitons plus dans ce village car toutes les maisons se sont effondrées en raison de l'humidité et de la saliné.
Cinq cent familles ont été déplacées.
Des tensions sociales sont suscitées par les firmes d'aquaculture, et des batailles se sont produites avec les villageois entraînant la mort de trois d'entre eux." Les rationnements en eau potable ainsi que la confiscation de terres pour installer des élevages sont à l'origine de ce genre de troubles dans plusieurs pays du tiers monde, que ce soit en Asie ou en Amérique du Sud, comme au Honduras où des communautés villageoises ont été déplacées de leurs zones de culture ou de pêche par les grosses entreprises crevetticoles.
Rappelons qu'avant cela, les agriculteurs qui cultivaient alternativement du riz et des crevettes pouvaient donner du fourrage à leur bétail afin d'en obtenir du lait ainsi que du combustible..
Ils étaient autosuffisants.
Les nombreuses manifestations populaires destinées à regagner cetta autonomie sont pour l'instant restées sans effets significatifs".

Perso: On pourrait dire, incroyable mais vrai . Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 3009267689

kim.
Revenir en haut Aller en bas
scorpion rouge
VIP du forum
VIP du forum
scorpion rouge

Masculin Nombre de messages : 55721
Age : 60
Localisation : 69
Date d'inscription : 10/04/2008

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyLun 17 Nov 2008 - 3:58

et la Banque mondiale , elle fait quoi pour rectifier tout ça ?

c'est vraiment écoeurant.........
Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 2490691629 Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 2490691629 Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 2490691629
Revenir en haut Aller en bas
dom 02
Expert en pêche
Expert en pêche
dom 02

Nombre de messages : 1755
Age : 63
Localisation : pommiers 02
Date d'inscription : 26/02/2008

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyLun 17 Nov 2008 - 22:49

et encore plus grave c est dans tous les domaines comme cela !!!!!rentabilité ,productivité !!!on s en fouts de ce que devient la nature et pas grave si un jour on souleve un probleme ,,des subventions ou autres viendront au secours du probleme avec une belle agitation de la classe politique et l on deplacera le probleme dans un autre secteur

chance pour nous dans nos pays dit civilisés on peut se defendre dans d autres on te chasse sans autre forme de proces et l on s etonne ensuite de trouver des revolutionnaires
Revenir en haut Aller en bas
picsou
Général saumon
Général saumon
picsou

Masculin Nombre de messages : 7549
Age : 64
Localisation : Québec Canada
Date d'inscription : 25/07/2007

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyMar 18 Nov 2008 - 5:04

Ne pas mettre de côté que ces gouvernements ont tous ( ou presque ) été élus par le peuple et qu'à leurs yeux la vie humaine a un prix peut importe la situation.L'honennêteté
chez les gouvernements est de la pure science fiction.La nature crie à l'aide et la réponse est toujours DEMAIN JE T'ÉCOUTERAI.
Commençons par la base c'est à dire nous même dans notre attitude et nos comportements à la respecter.Ont se sent bien quand nous sommes à la pêche on appel ça être en harmonie avec la nature,alors remontons nos manches c'est à nous de prendre soins d'elle en premier.
Nous au bord de l'eau et les politiciens dans leurs bureaux donc il y a tout de suite incompatibilité.
Revenir en haut Aller en bas
KIM DU 22
Professeur du forum
Professeur du forum
KIM DU 22

Nombre de messages : 8685
Age : 69
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 04/07/2007

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyMer 19 Nov 2008 - 0:38

Salut à vous Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 2490691629

Il est vrai que c'est pas marrant de lire de telles vérités sur en savoir plus.

A présent, je vais vous parler de comment acheter un poisson d'élevage savoureux et respectueux de l'environnement ?

*Si vous souhaitez manger de la bonne truite, pas grasse, très savoureuse, élevée en dix-huit mois au lieu de neuf, nourrie avec des farines de très bonne qualité, c'est possible.
Cependant, il faut accepter de payer plus cher, ou d'en manger moins souvent.
Tous les consommateurs ne sont pas prêts à cela.
Et pour ceux qui l'acceptent, le problème reste entier.
Bien sûr, il existe des entreprises d'aquaculture qui produisent de bons poissons dans d'excellentes conditions.
Mais il faut pouvoir les reconnaître chez les commerçants.
Pour la viande, il existe des labels.
Pour les poissons, la démarche commence tout juste.
Depuis la simple garantie de fraîcheur jusqu'au poisson bio, les différents labels déjà présents sur le marché méritent quelques explications.
On peut distinguer les labels dont la priorité est une meilleure satisfaction des consommateurs, du label bio qui prend également en compte la protection de l'environnement.
Notons enfin que cette liste n'est pas exhaustive et que l'on peut trouver de bons poissons en dehors des labels.

*Les labels de qualité.

Charte interprofessionnelle
"qualité-aquaculture de France"
Cette démarche regroupe à la fois éleveurs, mareyeurs et grossistes.
Elle apporte surtout des garanties de fraîcheur et de sécurité alimentaire.

*Les espèces concernées: truite, bar, daurade, esturgeon, maigre, turbot.

*Quelques critères:

.indique la provenance des poissons garantie par une traçabilité;
.respecter un délai maximal de livraison au vendeur de 72 heures;
.donner une alimentation sans OGM aux poissons;
.accepter un contrôle du cahier des charges par un organisme indépendant agréé par le ministre de l'Agriculture.

Où les acheter: dans la plupart des commerces.

*Label Rouge.

Comme pour les boeufs, les volailles ou le porc, le Label Rouge constitue pour le poisson une marque de qualité, notamment au niveau du goût.

*Les espèces concernées: bar, turbot, saumon frais et fumé.

*Quelques critères:

.respecter une teneur réduite en lipides pour garantir une chair plus savoureuse (moins de 5% pour le bar de Méditerranée);
.soumettre le poisson aux tests gustatifs d'un jury indépendant:
.limiter la densité de poisson par cage: environ deux fois moindre que dans les élevages traditionnels (15 kg par mètre cube d'eau pour certains);
.accepter les contrôles des cahiers des charges par des organismes certificateurs agréés par l'Etat.
Si la priorité du label est la qualité, de nombreux critères non communiqués sur les étiquettes favorisent une meilleure protection de l'environnement.
Où les acheter: Label Rouge est présent dans de nombreux commerces notamment la plupart des supermarchés et des détaillants.

*Certification de conformité produit.

Contrairement au Label Rouge, la certification de conformité produit (CCP) ne garantit pas une meilleure qualité par rapport à un produit traditionnel, mais seulement une meilleure traçabilité.
Les mentions indiquées sur l'étiquette sont vérifiées par un organisme de certification.

*Les espèces concernées:le saumon fraîs de Norvège, le saumon fumé de l'Atlantique.

*Critères:les caractéristiques contrôlées par le CCP changent d'un produit à l'autre.
Un producteur va s'engager sur une alimentation réduite en lipides et colorants, un autre sur un délai maximal entre jour de pêche et conditionnement, un troisième sur la provenance et le recours à des espèces traditionnelles.
Il est donc impératif de bien lire les étiquettes pour savoir quelles sont les mentions contrôlées.
Aucun test gustatif n'est mentionné pour garantir une qualité supérieure.

*Où les acheter: la CCP est présente dans de nombreux commerces, et notamment dans les grandes surfaces.

à suivre: Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 3219913719
Revenir en haut Aller en bas
scorpion rouge
VIP du forum
VIP du forum
scorpion rouge

Masculin Nombre de messages : 55721
Age : 60
Localisation : 69
Date d'inscription : 10/04/2008

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyMer 19 Nov 2008 - 11:45

merci kim , ce sont des informations extrèmement importantes .
c'est aussi au consommateur de guider le marché , de lui faire comprendre que qualité et respect de l'environnement sont une priorité absolue .
Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 2490691629 Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 2490691629 Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 2490691629
Revenir en haut Aller en bas
KIM DU 22
Professeur du forum
Professeur du forum
KIM DU 22

Nombre de messages : 8685
Age : 69
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 04/07/2007

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyVen 21 Nov 2008 - 2:56

Bonjour à vous Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 3219913719

suite: La pisciculture bio.

*En France, la production de poisson bio en est à ses balbutiements avec cinq élevages de truites, un de saumon et une dizaine d'élevages de bars et de daurades.
Des saumons bio venus d'Ecosse et d'Irlande se vendent également sur le marché français.
L'élevage des truites bio-l'un des premiers en Europe- dans les Landes ainsi qu'en Ariège, est caractéristique.
Elevées plus longtemps (seize mois) et en moins grande quantité, les truites ne sont pas les unes sur les autres; la densité n'est que de 30 kg/m3 en moyenne.
Elles profitent, en outre, d'une nourriture spécifique.
Leurs farines bio sont fabriquées avec des céréales biologiques et des farines de poisson de haute qualité.
Les granulés ne sont pas extrudés mais pressés, ce qui donne une alimentation moins performante (plus de déchets), mais aussi moins grasse.
Aucun colorant n'est utilisé et la chair de la truite est quasiment blanche.
Evidemment, dans ces conditions, l'utilisation d'antibiotiques ou de produits chimiques est limitée au strict nécessaire, voire absente.
Résultat: le poisson bio a meilleur goût et la clientèle est au rendrz-vous.

*Le label AB: agriculture biologique.

Les poissons issus de la pisciculture biologique sont sans doute les moins pollués du marché.
Ils obéissent à des règles strictes concernant l'emplacement des élevages
et la qualité de l'eau.
Le poisson bio revient, 30 à 40% plus cher.

*Les espèces concernées: saumon fumé, truite fraîche et fumée, daurade et bar.

*Qelques critères:

.analyse rigoureuse de l'eau;
.absence de pesticides dans l'eau;
.faible densité par élevage et distance limite entre deux élevages;
.alimentation très contrôlée: exclusivement à base d'ingrédients d'origine marine et de farine végétale 100% bio;
.limitation des antibiotiques aux traitements curatifs indispensables, et pas plus de deux fois dans la vie du poisson.
Le label garantit les pratiques d'élevages, mais pas la qualité supérieure du produit: par expl, aucun test gustatif n'est requis.
Cela dit, des poissons libres de s'ébattre et nourris avec une alimentation de qualité ont de grandes chances de présenter une chair moins grasse et plus savoureuse.

*Où les acheter: dans le réseau des magasins bio, notamment Bonneterre,
Nouveaux Robinsons, Canal bio et Biocoop et chez les détaillants privilégiant la qualité.
Mais aussi dans certaines grandes surfaces: Monoprix, Carrefour, Cora et
Leclerc, entre autres, sont susceptibless de vendre du poisson AB, sachant que la production reste très réduite.

*Les produits bio importés puis certifiés.

Aujourd'hui, il s'agit uniquement de saumon fumé en provenance d'Irlande
et d'Ecosse.
Ce poisson est estampillé "bio", mais ne porte pas le logo AB.
Il offre pourtant une qualité équivalente, tant du point de vue gustatif qu'
environnemental.
Dans ce cas pourquoi le poisson n'obtient pas le label bio français ?
Les exploitations bio écossaises et irlandaises, contrairement aux nôtres, n'ont pas de limite de taille.
Leurs produits sont donc exclus du label AB, jusqu'à nouvel ordre.
En fait, ce dernier est mal adapté: en Ecosse et en Irlande un renouvellement de l'eau beaucoup plus importante-dû à des courants marins plus forts- permet d'élever une quantité supérieure d'individus avec un résultat en vironnemental et qualitatif équivalent.
Soulignons par ailleurs que la densité de poisson- le nombre de kilos de poissons élevés par mètre cube d'eau-n'est pas supérieur dans les élevages bio irlandais ou écossais.

*Espèce concerné:saumon fumé.

*Quelques critères:

.contrôle de la traçabilité: la matière première doit avoir été certifiée bio dans le pays exportateur;
.Les ingrédients ajoutés notamment lors d'une éventuelle transformation en France, doivent eux aussi être bio:
Les saumons doivent être salés au sel de mer sec (salage liquide interdit)
puis fumés au bois non traité (pas de fumage liquide);
.un organisme de certification reconnu par l'Etat vérifie entre autres ces critères avant d'apposer la mention "contrôlé par Ecocert" ou contrôlé par Qualité France".

*Où les acheter:ces saumons se trouvent essentiellement dans les supermarchés et chez les détaillants privilégiant la qualité.

*Les limites du bio.

Le cahier des charges donne parfois une interprétation complaisante du bio.
On peut s'étonner en particulier de voir l'utilisation de souches génétiques
triploïdes (poissons destinés à grandir plus vite) encore tolérée dans certains cas.
Cette nuisance génétique reste la pire source de pollution si l'on se réfère notamment à l'expl du saumon.
Or une production qui ne protège pas l'environnement ne peut être appelée bio.
De même, les farines dites "100% bio" contiennent en réalité 30% d'ingrédients biologiques (notamment des céréales), et 70% de farines de poissons sauvages, ce qui n'a rien d'écologique: cela encourage la pêche
minotière qui épuise nos ressources (voire l'aquaculture) ses effets sur la nature et la société.
Il existe aussi des limites quantitatives au développement du poisson bio.
Celui-ci doit être élevé "dans un espace aquatique faiblement exposé aux risques de pollution inhérents aux activités urbaines, industrielles, non biologiques et agricoles intensives", indique le cahier des charges.
Or, l'un des problèmes majeurs qui risque d'émergés dans les années à venir pour la pisciculture est la pollution du milieu naturel dans lequel on élève les poissons.
En effet, celle-ci est telle que les élevages bio ne pourront s'implanter que dans très peu d'endroits.
Une consommation plus responsable conduit certes à encourager le poisson d'élevage bio, en attendant mieux, mais surtout à modérer notre consommation de poisson pour préserver les ressources de la planète.

à suivre:

kim.

Bon week-end !! Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 2490691629
Revenir en haut Aller en bas
the_whitetiger
Bébé pêcheur
Bébé pêcheur


Masculin Nombre de messages : 12
Age : 49
Localisation : 02101971
Date d'inscription : 08/11/2008

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Poissons sauvage   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyDim 30 Nov 2008 - 8:12

Bonjour à tous.
Merci Kim 22 pour ce travail interressant.
Malheureusement, je ne suis pas trop d'accord avec tout ceci, car c'est plus compliqué en réalité.
Suite à ce que j'avais dit sur le saumon fumé, je peux affirmer que en fonction des arrivages et de la demande, des saumons fumés d'élevage de moindre qualités sont conditionnés comme étant du bio avec le Label rouge. J'affire ceci pour l'avoir vu. Et à l'intérieure d'une usine de conditionnement, il est impossible d'avoir une traçabilité complête. En cas de contrôle, ça devient un coup de chance, et cela demande de tomber sur le bon paquet et une analyse profonde qui pourra déterminer si le poisson est bio ou pas. Ca coute cher en temps et en argent.
Une autre vérité suite à celà, difficile à croire mais connue de tous ceux qui comme moi travaillent dans les usines agro-alimentaires; Souvent, un carton offert aux "contrôleurs" suffit à clore l'affaire.
Ayant plus de 200 usines agro-alimentaires dans mon parcourt professionnel, je dois dire que c'est monnaie courante. Idem pour le vin, la charcuterie et les oeufs bio où j'ai vu des choses scandaleuses. Mais je m'éloigne du sujet.
J'aimerai simplement que certaines pratiques plus que courantes soient mieux contrôlées.
Malheureusement, la traçabilité, si elle est bien suivi du pêcheur au revendeur final, elle est rompue lors de transformation de produits.
Je vais faire peur, mais sur le nombre d'usine agro-alimentaire où j'ai travaillé, je n'en ai vu que 3 qui permettaient de penser que le produit était "propre". Coca cola, la biere Kronenbourg et la nourriture pour chien et chat.
Etonnant, non?
Pourtant, pour en revenir à l'usine qui fume le saumon, par exemple, en tant que sous-traitant et installeur de machine, le client me demandais de faire les travaux pendant la production, c'est à dire de percer des trous, de tirer des câbles au dessus du poisson qui se baladais sur des transporteurs, récupérant toute la poussière et la saloperie que l'on faisait!!!!
C'est cela une traçabilité?
Les marques que j'ai cité en premier m'interdiraient ce genre de pratique. Soit 3 sur plus de 200.
Et je ne parle pas de ceux qui injectent des produits périmés dans la fabrication.
Ce que je ne comprends pas, c'est que ce problème est relativement connu au vu du nombre de société qui travaillent dans ces usines et qui en parlent, et qu'en même temps on en entende trés peu parler.
On préfère dire que les gens comme moi "éxagèrent".
Pourtant, les produits transformés représentent la majorité des produits que nous consommons.
J'ai acheté un saumon fumé la semaine dernière avec le label rouge et "salé à la main" (voir mon précédent commentaire). Et bien je peux vous assurer que ce saumon était infecte. Et le salage à la main n'a jamais eu lieu.
Je crois qu'il n'y a pas 36 solutions pour vérifier la fraicheur d'un poisson ou d'un crabe à un étalage.
C'est un autre problème pour les produits transformés.
Quand je pense que pour la bouffe pour chien il y a un gars qui goute et analyse 2 boite par pallette et qui refusera un camion de légumes congelés s'il attends plus de 30 minutes!!!! Bon, au moins les chiens ont de la nourriture de qualité.
Dernier point important, il semble que l'agriculture biologique n'ait pas le même sens partout dans le monde.
En Espagne, un agriculteur a le droit d'utiliser des pésticides et de vendre ses produits comme agriculture Bio... et en France on revendra ces produits sous le label "BIO"!!! en accord avec les conventions de la CEE.
Faut m'expliquer, là!
Mais je crois que le souci le plus important viens de nous, simples consommateurs.
On est arrivés à une mode, avec l'aide d'internet où l'on se transmet les messages et les vidéos scandaleuses reçues par des contacts sans faire plus. On en lis des quantitées incroyables et on les faits suivres en se donnant bonne conscience et une fois fait, on les oublies. Et avec ça, on pense qu'on a bien agit.
Certains diront "que faire d'autre?"
Moi je réponds "voilà le problème".
Revenir en haut Aller en bas
Truitor
Moulutor
Moulutor
Truitor

Masculin Nombre de messages : 49241
Age : 44
Localisation : nul part
Date d'inscription : 31/05/2006


Bateau/Barque: Non
Specialité de peche: Lancer

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyDim 30 Nov 2008 - 9:52

Très bonne analyse, qui fait peur à lire, mais qui ne m'étonne pas quand on voit certains reportages à la télé! Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 463332476 Je pense que si on savait vraiment toutes les merdes qu'on mange, on tomberait encore plus de haut!

_________________
"Ca allait mieux y'a 50 ans...."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.latruiteetlescarnassiers.com
KIM DU 22
Professeur du forum
Professeur du forum
KIM DU 22

Nombre de messages : 8685
Age : 69
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 04/07/2007

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyLun 1 Déc 2008 - 4:26

Bonjour à vous.

100/100 avec toi Julien Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 3219913719

Quant à the-whitetiger, les dessous de table ont toujours existé, la preuve tu nous l'as bien expliqué Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 3288600855

Et pourtant, je vais continuer à vous faire part de, est-ce que le poisson sauvage est-il toujours de qualité ?

Article de 2003-2004.

*Un trésor de nutrition.

*Le poisson possède de grandes qualités nutritionnelles pour le coeur, le tonus ou la ligne.

*Le tonus.

Tout comme la viande, le poisson représente d'abord une source de protéines: en moyenne 18 à 20 pour 100 g.
Celles -ci renferment toutes les acides aminées essentiels.
Elles sont donc parfaitement utilisées par l'organisme pour la croissance et le renouvelement des cellules.
Autre atout du poisson: son fer, souvent déficitaire dans l'alimentation des jeunes enfants, des femmes qui suivent un régime restrictif ou des végétariens.
D'origine animale (come celui de la viande, encore une fois, le fer contenu dans le poisson est très bien assimilé par l'organisme.
A portion égale, le poisson remplace parfaitement la viande dans les menus.


*La ligne.

Si vous surveillez votre poids, privilégiez le poisson.
Il s'agit d'un aliment à haute densité nutritionnelle.
Il est à la fois peu calorique, généralement pauvre en lipides (graisses) et bien pourvu en protéines et en micro-nutriments utiles.
L'apport calorique du poisson est directement lié à la teneur en graisse.
Or, on consomme beaucoup de poissons dits "maigres" (moins de 3/100
de lipides) ou "demi-gras" entre 3 et 6/100 de lipides) qui n'apportent pas
plus de 80 à 120 kilocalories par 100 g (poids net).
Même les poissons "gras" (6 à 10% de lipides le plus souvent, soit moins qu'une viande mi-grasse !) dépassent rarement 130 à 150 kilocalories.

Outre le fer, le poisson fournit également des quantités importantes de minéraux : entre autres du phosphore, composant essentiel des os, du zinc
et du cuivre, qui jouent un rôle vital pour l'organisme.
Il apporte aussi des oligo-éléments très variés (fluor, sélénium, cobalt, manganèse) et des vitamines en quantité, notamment du groupe B.

*Le coeur.

La consommation de poisson diminue la survenue de maladies cardio -vasculaires.
Pour cela, il est nécessaire de manger du poisson gras des mers froides (saumon sauvage, maquereaux, harengs, thons...) deux à trois fois par semaine, en raplacement de la viande.
Les graisses de ces poissons sont constituées surtout d'acides gras poly-insaturés, très utiles à la santé humaine car ils assurent le bon état des membranes cellulaires et aident à abaisser le cholestérol sanguin (notamment) le cholestérol LDL, "mauvais" cholestérol) tout en préservant le "bon" cholestérol HDL;
On y trouve aussi des acides gras très spécifiques et essentiels appelés "oméga 3".
Ils favorisent la fluidité du sang, et préservent le bon état des vaisseaux sanguins.

*Contrôles vétérinaires et signes de qualité.

La qualité sanitaire du poisson n'a jamais été surveillée d'aussi près.
Dès son débarquement, la pêche est systématiquement examinée, quelle
que soit sa provenance.
Non seulement par les services vétérinaires qui trient les pièces en fonction de leur catégorie de fraîcheur (dans l'ordre:
Extra. A puis B) et saisissent les << non admissibles à la consommation <
Mais aussi par certaines associations de producteurs ou labels (voir fraîcheur et qualité: comment acheter un bon poisson, qui sélectionnent les meilleurs poissons et écartent les autres notamment ceux abimés par la pêche intensive.

à suivre.

kim.
Revenir en haut Aller en bas
Truitor
Moulutor
Moulutor
Truitor

Masculin Nombre de messages : 49241
Age : 44
Localisation : nul part
Date d'inscription : 31/05/2006


Bateau/Barque: Non
Specialité de peche: Lancer

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyLun 1 Déc 2008 - 7:08

Merci pour ces infos KIM! Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 2490691629

_________________
"Ca allait mieux y'a 50 ans...."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.latruiteetlescarnassiers.com
KIM DU 22
Professeur du forum
Professeur du forum
KIM DU 22

Nombre de messages : 8685
Age : 69
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 04/07/2007

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyMar 2 Déc 2008 - 0:21

Sujet: Re: Elevage vs sauvage Aujourd'hui à 7:52



Bonjour à vous.


*Le stress des méthodes industrielles.

*La pêche intensive détériore la qualité du poisson de table.
La puissance des treuils autorise l'utilisation de filets plus grands et supporte des traits de chaluts plus longs.
Dans ces conditions, il est fréquent que la poche contienne plusieurs tonnes de poissons qui s'écrasent dans la nasse pendant des heures.
A leur sortie de l'eau, beaucoup sont déjà morts par étouffement.
Or, le stress de la mort par apnée entraîne chez le poisson la sécrétion de toxiques qui altèrent considérablement le goût et la qualité de sa chair, lui donnant une consistance molle.

De même, les bateaux de pêche partent de plus en plus loin, pour des campagnes plus longues.
Le délai entre la capture et la consommation du poisson augmente et devient ausi moins "traçable" : rien ne distingue plus la daurade prise lors du premier jour de pêche de celle capturée la veille du retour au port.
Pourtant la première arrivera sur l'étal du poissonnier quinze jours après sa sortie de l'eau !

Remarque: avant d'être remontée, la poche de filet, lestée de deux masses métalliques a raclé le fond pendant trois heures.
Les prises passent parfois des heures piégées dans le filet avant d'être remontées, souvent en partie dévorées par d'autres poissons.

*Pêche en eau trouble.

*Les marées noires répétées polluent surtout les coquillages mais ne touchent qu'indirectement les poissons qui s'enfuient.
Leur habitat est mis en péril, mais le risque de trouver un poisson mazouté dans le commerce est quasi nul.
Moins médiatisée, la concentration d'autres substances chimiques qui ne cesse d'augmenter dans le milieu marin pourrait pourtant devenir dangereuse.
Les taux de dioxine par expl, en diminution sur terre, ne baisse pas sous la mer où cette substance s'est accumulée dans les sédiments qui nourrissent les poissons.
Or, ce produit de combustion est un puissant neurotoxique qui porte atteinte à nos fonctions immunitaires.
La mer Baltique a ainsi été contaminée pendant des décennies par des usines à papier rejetant de la dioxine.
Les poissons en sont tellement chargés que les Suédois recommandent aux femmes en âge d'avoir des enfants d'éviter de manger du poisson plus d'une fois par semaine.

La concentration de métaux lourds tels que le cadmium ou le mercure ne cesse d'augmenter dans certaines mers du globe.
Ils s'accumulent dans la chair du poisson, et les contrôles effectués par la
DGAL (direction générale de l'alimentation) révèlent régulièrement leur présence, dans certains produits importés (espadon, thon, marlin, requin par exemple).
Les niveaux constatés seraient inoffensifs.
Mais l'abaissement du taux maximal de cadmium tolérable, par le comité de surveillance permanent des denrées alimentaires, montre que nous connaissons encore mal les effets de certains polluants.
Une chose est sûre en revanche: la pollution chimique empoisonne de plus en plus le poisson sauvage.

*Remarque:Belle-île a subi une marée noire nettoyée par les habitants eux même.
*Les pêcheurs sont loin d'être les seuls à vider la mer: l'urbanisation débridée du littoral détruit aussi les habitats du poisson.
*Même loin des côtes et à 300 m de profondeur, sacs en plastique, cannettes et bouteiles en plastique arrivent en quantité dans le filet.

*Infections.

D'inédites intoxications alimentaires, souvent inconnues des médecins, font leur apparition en France depuis que les poissons tropicaux ou cuisinés crus comme au Japon, en sushis ou sachimis, sont à la mode.
Parmi celles diagnostiquées ces dernières années, on recense en particulier deux cas de ciguareta:cette grave infection alimentaire venue de poissons tropicaux, provoque des troubles gastriques et neurologiques
pouvant durer des années (cinquante mille victimes par an dans le monde ).
Malgré des règles d'importation extrêmement strictes en France, ces risques viennent en partie du fait que la distribution mondiale des produits alimentaires a multiplié les circuits d'importation et considérablement compliqué la surveillance sanitaire.

Quant aux dizaines de cas d'anisakiase, ils sont dus à la consommation de poisson cru.
Ce parasite véhiculé par de petites larves qui infestent le maquereau, la morue, le merlan, et surtout le hareng, peut aussi causer des dommages importants comme une péritonie ou une occlusion intestinale.
Que faire pour se protéger de ces dangers ?
Tout d'abord, ne jamais tenter de cuisiner soi-même des recettes exotiques sans s'être assuré auparavant de l'origine du poisson et de son mode de préparation.
Être également intraitable sur le choix d'un restaurant: celui-ci doit être reconnu pous son expérience et suffisamment fréquenté pour le bon renouvellement du poisson.

à suivre.

kim.
Revenir en haut Aller en bas
KIM DU 22
Professeur du forum
Professeur du forum
KIM DU 22

Nombre de messages : 8685
Age : 69
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 04/07/2007

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyMar 2 Déc 2008 - 2:38

Anisakiase c'est quoi au juste Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 1629331911

Jugez-vous même de quoi cela peut provoquer comme symptomes.

http://www.allergique.org/spip.php?article412
Revenir en haut Aller en bas
dom 02
Expert en pêche
Expert en pêche
dom 02

Nombre de messages : 1755
Age : 63
Localisation : pommiers 02
Date d'inscription : 26/02/2008

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyMar 2 Déc 2008 - 4:55

c est pas trop réjouissant!!!!donc une grande prudence!!!
Revenir en haut Aller en bas
picsou
Général saumon
Général saumon
picsou

Masculin Nombre de messages : 7549
Age : 64
Localisation : Québec Canada
Date d'inscription : 25/07/2007

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyMar 2 Déc 2008 - 5:18

Bonjours Kim. Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 2490691629
C'est un exélent article,je suis très content que tu ais abordé ce sujet.La fraîcheur et la qualité de notre poison de consomation est primordial.
Il y a quelques années,mon épouse a fait une réaction sévère après avoir consomé du saumon au restaurant ( pourtant de bonne réputation ).La gorge enflé de façon démesuré ( difficulté respiratoire ) et un ventre gonflé comme si elle allait accoucher.Cette nuit là j'ai été à deux doigts de perdre ma femme.
Revenir en haut Aller en bas
KIM DU 22
Professeur du forum
Professeur du forum
KIM DU 22

Nombre de messages : 8685
Age : 69
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 04/07/2007

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyMar 2 Déc 2008 - 5:21

Bonjour à vous Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 3219913719

Salut Dom Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 2490691629

Comme tu le dis, il faut respecter certaines règles afin de se préserver du moindre écart à ne pas faire de manière à éviter le pire surtout quand on ne sait pas ce que cela peut nous causer.

kim.
Revenir en haut Aller en bas
KIM DU 22
Professeur du forum
Professeur du forum
KIM DU 22

Nombre de messages : 8685
Age : 69
Localisation : Saint- Brieuc
Date d'inscription : 04/07/2007

Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 EmptyMar 2 Déc 2008 - 5:36

Salut Picsou Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 2490691629

Comme quoi, il faut toujours se méfier de ce qui peut nous arriver à cause d'un produit alimentaire.
On sait ce que on va acheter, mais pas ce que l'on va vraiment manger aujourd'hui dans nos assiettes.

C'est pourquoi, je vous ai à travers ce livre fait connaître tels et tels produits et tout ce qui en résulte.

Cet ouvrage retrace le parcours du poisson depuis son origine jusqu'à votre table et permet de mieux choisir des poissons à la chair saine et savoureuse, sans mettre en péril l'avenir.

Sinon, j'espère que tu vas bien, ainsi que ta famille.

kim Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 3219913719
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Poissons d'élevages, Poissons sauvages.   Poissons d'élevages, Poissons sauvages. - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Poissons d'élevages, Poissons sauvages.
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» SOrtie feeder mais 100% poissons-chat...snif
» Les poissons de mer pour le carnassier.
» Campagne marquage poissons
» Couleur des poissons
» poissons nageurs mer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Truite et les Carnassiers :: La pêche et les poissons :: Le monde halieutique-
Sauter vers: