Le forum des passionnés de la pêche de la Truite et des carnassiers
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sauvage , élevage ??

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Paul1300
Bébé pêcheur
Bébé pêcheur


Nombre de messages : 20
Age : 16
Localisation : 61220
Date d'inscription : 24/03/2018

MessageSujet: Sauvage , élevage ??   Sam 24 Mar 2018 - 11:58

Bonjour
La question est simple du moins pas pour moi est ce des truites sauvages ou non .
Je m'informe sur internet et par des amis pêcheurs souvent ceux-la me disent seulement qu une truite sauvage a un liseré rouge sur la nageoire au dessus de la codale mais il y a peu je suis tombé sur un post qui montrait que meme une d'élevage en avait un ... enfin bref je suis perdu j'aimerais savoir simplement reconnaître une sauvage et pour cela je vous met des photos de truites faites dans la meme rivière pour moi une seul est d'élevage a vous de me le dire .

1:
2:
3:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
2koko
Modérateur guide de pêche
Modérateur guide de pêche
avatar

Masculin Nombre de messages : 12933
Age : 26
Localisation : France,drôme
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Sam 24 Mar 2018 - 13:51

Bonsoir ,

Il est de coutume sur un forum    quand on est nouveau , de se présenter  dans la section approprier .
C'est une règle de  base et c'est plus sympas .

http://www.latruiteetlescarnassiers.com/f2-presentation-obligatoire

_________________
CATCH and DRINK  

La pêche est une belle passion  ou l' on  apprend  éternellement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
FIESTA26
Braco Mytho
avatar

Masculin Nombre de messages : 6245
Age : 56
Localisation : Drôme des Collines
Date d'inscription : 12/02/2012


Bateau/Barque: Oui
Specialité de peche: toc et leurre avec le plaisir du no kill

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Sam 24 Mar 2018 - 14:33

Vu la diversité des souches de poisson , il faut aussi que tu précises le lieu de leur capture.

pas le coin précis , mais la région , le département

cela aidera pour comprendre...et c'est indispensable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul1300
Bébé pêcheur
Bébé pêcheur


Nombre de messages : 20
Age : 16
Localisation : 61220
Date d'inscription : 24/03/2018

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Sam 24 Mar 2018 - 14:35

Oui pas de probléme cela se situe dans une petite rivière ou l'eau n'est pas très claire . Dans le département de l'orne en normandie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Truitor
Moulutor
Moulutor
avatar

Masculin Nombre de messages : 47873
Age : 43
Localisation : nul part
Date d'inscription : 31/05/2006


Bateau/Barque: Non
Specialité de peche: Lancer

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Dim 25 Mar 2018 - 12:34

Pour moi, ce n'est pas à l'aide de la robe d'une truite qu'on peut déterminer si elle est sauvage ou pas, sauf si vraiment sa robe diffère totalement de celle qu'on trouve chez les truites autochtones du cours d'eau où on l'a prise. Par contre, on peut voir si les nageoires sont peu développées voir "rognées", car les truites d'élevage élevées en bassin, ont des nageoires de plus petite taille par rapport à leur consœurs sauvages habituées à lutter au quotidien contre le courant, et des nageoires abîmées quand elles sont élevées en bassin, car elles se les frotte contre le béton.

_________________
"Ca allait mieux y'a 50 ans...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.latruiteetlescarnassiers.com
Paul1300
Bébé pêcheur
Bébé pêcheur


Nombre de messages : 20
Age : 16
Localisation : 61220
Date d'inscription : 24/03/2018

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Dim 25 Mar 2018 - 12:37

D'accord ca m'aide beaucoup et donc du coup que dit tu de mes photos pour moi ce serait donc des sauvages !??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Truitor
Moulutor
Moulutor
avatar

Masculin Nombre de messages : 47873
Age : 43
Localisation : nul part
Date d'inscription : 31/05/2006


Bateau/Barque: Non
Specialité de peche: Lancer

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Dim 25 Mar 2018 - 12:42

Sur la robe, je ne peux pas répondre, je ne connais pas le cours d'eau et donc la robe des truites autochtones, et pour les nageoires, difficile aussi de répondre, on les voit pas bien sur les photos.

_________________
"Ca allait mieux y'a 50 ans...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.latruiteetlescarnassiers.com
Paul1300
Bébé pêcheur
Bébé pêcheur


Nombre de messages : 20
Age : 16
Localisation : 61220
Date d'inscription : 24/03/2018

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Dim 25 Mar 2018 - 13:08

Oui je c'est bien la 1 et la 3 avaient des nageoirs parfaites non abîmées alors que la plus grosse 2 avait des nageoirs bien abîmées .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul1300
Bébé pêcheur
Bébé pêcheur


Nombre de messages : 20
Age : 16
Localisation : 61220
Date d'inscription : 24/03/2018

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Lun 26 Mar 2018 - 2:30

J'aimerais avoir une réponse sur un critère que j'ai dit .
Est ce que le liseré rouge sur la nageoire adipeuse peut aussi être présent sur une élevé ou non et donc si c'est un critére de reconnaissance pour une sauvage ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cavath
Modérateur Caviste
Modérateur Caviste
avatar

Masculin Nombre de messages : 17705
Age : 50
Localisation : hagetmau (landes)
Date d'inscription : 17/06/2007


Bateau/Barque: Non
Specialité de peche: mort manié , apprentis pêcheur truite !

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Lun 26 Mar 2018 - 3:39

moi je ne te serais pas d'une grande aide, j'ai déjà du mal à faire la différence entre une ablette et un silure

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
truttaman
Pêcheur débutant
Pêcheur débutant
avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 48
Localisation : pyrenees
Date d'inscription : 08/02/2018

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Lun 26 Mar 2018 - 3:53

salut
pour repondre a ta question : le liseré sur l adipeuse n est pas un critere pour differencier une truite d elevage , d une sauvage ou semi sauvage
il est vrai que ce liseré est souvent de couleur plus vive chez les sauvages comparé aux truites d elevage de basse qualitée
néanmoins la couleur des truites de bassines peut etre améliorée avec de la nourriture adaptée....... l emploie de granuler a base de carotene modifie de maniere surprenante la robe des truites d elevage , leurs rendant des couleurs beaucoup plus vive , mais en meme temps une chair rose
une chose est sure , et de maniere decroissante , c est que la couleur des truites sauvages vient essentiellement de la genetique , du biotope dans lequel elle se trouve et de maniere moindre , de la nourriture
la connaissance des parcours de peche et des truites sauvages les peuplant est donc determinantes pour faire la difference des robes
de recentes etudes dans les pyrenees ont demontreés que en "gros " il y avait pratiquement une robe differente de truites sauvages par riviere !!!!! ( etudes ADN a l appuie )
en esperant avoir repondu a ta question
cdt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul1300
Bébé pêcheur
Bébé pêcheur


Nombre de messages : 20
Age : 16
Localisation : 61220
Date d'inscription : 24/03/2018

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Lun 26 Mar 2018 - 4:14

D accord merci ça m aide beaucoup donc du coup a ce que je comprend les critére sont des nageoirs très développées et non ecorchées ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
truttaman
Pêcheur débutant
Pêcheur débutant
avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 48
Localisation : pyrenees
Date d'inscription : 08/02/2018

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Lun 26 Mar 2018 - 4:23

@Paul1300 a écrit:
D accord merci ça m aide beaucoup donc du coup a ce que je comprend les critére sont des nageoirs très développées et non ecorchées ?

effectivement c est bien cela , mais pour la robe il faudra que tu ais une bonne connaissance des truites sauvages de tes rivieres pour que tu puisse te faire une opinion
a +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul1300
Bébé pêcheur
Bébé pêcheur


Nombre de messages : 20
Age : 16
Localisation : 61220
Date d'inscription : 24/03/2018

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Lun 26 Mar 2018 - 5:08

D'accord j'ai compris en tout cas merci a vous c'est surtout que tout les pecheurs connaisseurs du milieu me disent qu il n y a plus de sauvages enfin bon je vairais bien la prochaine je l observer bien avant de la relacher .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
truttaman
Pêcheur débutant
Pêcheur débutant
avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 48
Localisation : pyrenees
Date d'inscription : 08/02/2018

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Lun 26 Mar 2018 - 5:17

tu devrais aussi te rapprocher de ton AAPPMA , de la féde , et de l ONEMA , ils pourront peut etre te donner des infos , peches electriques , etc ....car il ne faut pas forcement ecouter tous les ragots du bord de l eau .......
a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul1300
Bébé pêcheur
Bébé pêcheur


Nombre de messages : 20
Age : 16
Localisation : 61220
Date d'inscription : 24/03/2018

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Lun 26 Mar 2018 - 5:19

Ouais bonn idée me rapprocher de l AAPPMA du coin me serais utile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
truttaman
Pêcheur débutant
Pêcheur débutant
avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 48
Localisation : pyrenees
Date d'inscription : 08/02/2018

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Lun 26 Mar 2018 - 12:12

salut
voici un article un peu long mais interessant :

RESTE T IL DES TRUITES SAUVAGES ?

Pour beaucoup, les truites sauvages ne sont qu’un lointain souvenir, du temps où il faisait bon vivre, où les rivières étaient belles et les pêches miraculeuses. Complètement faux nous dit Marc Delacoste pour qui les truites sauvages sont encore bien présentes dans nos rivières.

Est ce due à une forme de morosité ambiante ? Est-ce ce pessimisme teinté de mélancolie qui colle aux discours des pêcheurs depuis quelques temps et qui veut que « mon pauv’ monsieur, tout est foutu et si vous aviez vu avant ! » ? Toujours est il que parmi les rengaines et complaintes maintes fois entendues voire rabâchées, la disparition des truites sauvages tiendrait certainement une place d’honneur si l’on devait établir un classement. Entretenu par quelques responsables irresponsables peu ou mal informés (laissons leur le bénéfice du doute…), travaillée par quelques articles aussi faussement scientifiques que volontairement racoleurs, cette idée s’est peu à peu insinuée dans l’imaginaire collectif. Et si aujourd’hui vous demandez à un pêcheur si les truites qu’il prend sont sauvages, il y a de fortes chances qu’il vous rit au nez en vous répondant que « des truites sauvages, y’en a eu, mais aujourd’hui y’en a plus ».

Sauvages ou natives ?

Avant d’aller plus loin et d’essayer de faire le point sur cette question en toute objectivité, il n’est sans doute pas inutile de définir les termes que nous allons utiliser, de manière à tous parler de la même chose. Le terme sauvage, par exemple, peut recouvrir plusieurs notions et donc prêter à confusion. Pour certains, il va signifier les truites nées dans la rivière. Mais certaines peuvent posséder dans leur ascendance des truites issues d’alevinages. Elles sont donc nées dans la rivière, mais ne sont pas « de souche » comme on peut parfois l’entendre. Des truites sauvages, c’est à dire nées dans la rivière, nos cours d’eau en contiennent beaucoup. On peut même dire que la majorité de celles qui peuplent les rivières de premières catégories des régions truiticolles sont issues de la reproduction naturelle et sont donc sauvages. Mais ce n’est pas forcement ce terme auquel pensent ceux qui clament la disparition des truites sauvages. Ils parlent en fait des truites « de souche », c’est à dire des truites appartenant à la souche génétique que la rivière en question a sélectionné au cours des derniers millénaires. C’est pourquoi le terme natives convient mieux que sauvages pour définir ces truites et c’est celui que nous utiliserons ici.

Si la présence de nombreuses truites sauvages (au sens de nées dans la rivière) ne fait aucun doute dans les nombreuses rivières des régions truiticolles (et si certains en doutent, ils n’ont qu’à aller se promener au bord des rivières en novembre pour y voir les truites frayer puis à regarder les bordures à alevins à partir de la fin du printemps), en est-il de même pour les truites natives ? Ce qui peut revenir à se demander si nous pêchons aujourd’hui les « mêmes » truites que nos pères et grands-pères avant nous. Avant de tenter une réponse, essayons de comprendre pourquoi elles sont censées être « portées disparues ». Lorsqu’on discute avec les « prophètes de mauvaise augure », deux raisons sont inévitablement avancées pour expliquer ce phénomène. La dégradation générale de nos cours d’eau et les alevinages.
La première est bien réelle. Mais il faut aussi reconnaître qu’elle ne touche pas de manière égale tous nos cours d’eau. Bon nombre sont encore en état, et je ne peux ici que reprendre ce que je disais le mois dernier sur le diagnostic général du réseau hydrographique français traduit par les PDPG départementaux et repris et communiqué par le CSP (voir site internet du CSP pour plus de détail, www.csp.environnement.gouv.fr). On y découvre que seulement 15 % des rivières à truites seraient dégradées, alors qu’à l’opposé 25 % sont encore en très bon état. Ceci dit, le fait qu’un milieu soit perturbé ne fait pas disparaître les truites natives. Car dans bon nombre des 60 % de rivières perturbées, la reproduction naturelle fonctionne, parfois même plutôt bien, et les abondances de truites y sont parfois très satisfaisantes. Elles ne sont simplement pas ce qu’elles devraient être, ce qui est certes très important mais ce qui ne veut surtout pas dire qu’il n’y en a plus et ce qui représente donc une nuance de taille. Ce qui nous amène à la seconde raison avancée pour expliquer la supposée disparition des truites natives, les alevinages. Chaque année, des quantités très importantes de truites issues de diverses piscicultures sont introduites dans nos rivières à différents stades de développement, depuis les boites Vibert jusqu’aux surdensitaires. Dans certains cas, ces quantités peuvent être équivalentes voire supérieures à celles des truites qui peuplent déjà la rivière réceptrice. Or, ces truites sont la plupart du temps génétiquement très différentes de celles qui peuplent naturellement nos rivières. De là à penser qu’elles ont peu à peu remplacé nos populations natives, il n’y a qu’un pas, que beaucoup n’ont pas hésité à franchir (bien souvent les même qui proclament que les alevinages ne fonctionnent pas, alors qu’à les écouter, ils auraient fait disparaître les truites natives, allez comprendre…).

Des résultats parlant !

Que disent les études scientifiques réalisées sur le sujet ? Elles sont de deux ordres. Génétiques tout d’abord. Ces études montrent que la plupart des truites qui vivent dans les rivières analysées sont des truites natives. Que dans la plupart des cas, peu de gènes de pisciculture ont été retrouvés. Sur l’Orb par exemple, Dominique Baudou n’en a retrouvé que 13 %, alors que les introductions sont ici aussi très nombreuses. Dans un secteur de la rivière Aude, Patrick Berrebi de l’université de Montpellier a trouvé 98 % de gènes des truites natives de cette région. La plupart des études génétiques font les mêmes observations : les populations sont en général peu influencées par les alevinages. Ou si vous préférez, la pollution génétique reste faible dans bon nombre de rivières. Ce qui signifie que l’essentiel des truites observées sont natives.
L’autre type d’étude susceptible de nous renseigner utilise les caractéristiques morphologiques des truites. Développée en France par Jean-Marc Lascaux, cette approche est basée sur l’analyse de caractères héritables (donc fixés génétiquement) tels les ornementations de la robe (points rouges et noirs) et des nageoires, couplée à de puissantes analyses statistiques. Qu’en ressort-il ? Que lorsqu’une région est passée au crible (voir à ce sujet les résultats de la méthode appliquée au Cantal ou aux Pyrénées centrales), on observe généralement une certaine homogénéité des truites d’une même rivière mais en revanche une importante variabilité entre les truites des différents bassins ou sous bassins. Et que dans la plupart des cas, elles ne s’apparentent pas aux truites de pisciculture. Les truites élevées étant génétiquement parlant globalement les mêmes dans toutes les piscicultures, s’il n’existait plus de truites natives, on trouverait le même type de truite dans toutes les rivières de l’hexagone. Logique imparable. Or, qu’observe-t-on ? Que les truites de telle rivière sont ponctuées de gros points rouges. Que dans telle autre, elles comptent des centaines de petits points noirs. Que dans cette dernière enfin, elles sont très peu ponctuées et que les points sont rassemblés sur l’avant du corps. Et qu’au final, il existe une formidable diversité des types de truites en France encore aujourd’hui, et que cela traduit bien que ces truites toutes différentes entre elles sont des truites natives, donc de souche pour reprendre cette expression. Ces observations rejoignent ainsi celles des études génétiques.

Bien sur, il y a des rivières ou des régions moins préservées que d’autres. Ainsi, quelques cours d’eau montrent par exemple des taux d’introgression (qu’on pourrait résumer par le taux de gènes issus des truites de pisciculture) important, ce qui traduit une forte influence des alevinages sur le long terme. Mais il faut relativiser. Car le plus souvent, il s’agit de petits cours d’eau avec des populations réduites. En outre, comme par hasard, ce sont quasi systématiquement des rivières qui ont subit ou qui subissent toujours des perturbations importantes, souvent d’origine humaine, et où les populations de truites natives ont à un moment donné nettement diminué, favorisant ainsi l’implantation de truites issues de pisciculture dans des « territoires » devenus libres. La nature a horreur du vide. Mais en dehors de ces petits milieux, dans les rivières des vraies régions truiticolles (Franche-Comté, Alpes, Massif-Central, Pyrénées), la majorité des truites qu’on peut observer ou capturer sont sauvages et surtout natives.

Est-ce à dire que les alevinages n’ont aucune réussite et donc aucune utilité ? Ca n’est pas si simple. Et il ne faut pas faire dire à ces résultats ce qu’ils ne peuvent pas dire. Ils disent simplement que peu de truites issues de pisciculture participent à la reproduction ce qui ne veut surtout pas dire qu’elles ne contribuent pas aux captures des pêcheurs. Et finalement, que toutes ces truites introduites dans nos rivières se soient peu reproduite et n’aient par la même occasion que peu ou pas « pollué génétiquement » nos truites natives, c’est plutôt une sacrée bonne nouvelle. Cela signifie-t-il pour autant qu’on puisse continuer sans rien changer ? Certainement pas. La voie de la gestion patrimoniale abordée le mois dernier permet tout à la fois économies (et donc moyens concentrés là où c’est nécessaire) mais aussi protection des truites natives. Car si les études sont claires sur le fait que la plupart des truites analysées sont natives, elles mettent également en évidence que de nombreuses populations possèdent aujourd’hui quelques pourcent de gènes de pisciculture. Or, la protection des truites natives ou des souches sauvages, comme on voudra, doit être un des objectifs majeurs des gestionnaires. Ne le perdons jamais de vue.

Nota :


Des généticiens de l’Université de Montpellier ont fait l’analyse génétique des populations de truites de 18 rivières du bassin méditerranéen allant des Pyrénées Orientales au Vaucluse. Une seule de ces 18 populations possédait une majorité (59 %) de gênes de truites de pisciculture, et encore s’agissait-il d’un torrent soumis à des crues fréquentes et dévastatrices. En outre, 14 des 18 populations analysées possédaient plus de 70 % de gênes « natifs », dont 12 à plus de 80 %. Les cours d’eau montrant le plus de gênes de pisciculture étaient tous des cours d’eau de petite taille, donc avec une population réduite, et étaient également plus ou moins perturbés, notamment par les crues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Truitor
Moulutor
Moulutor
avatar

Masculin Nombre de messages : 47873
Age : 43
Localisation : nul part
Date d'inscription : 31/05/2006


Bateau/Barque: Non
Specialité de peche: Lancer

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Lun 26 Mar 2018 - 12:15

Très intéressant!

_________________
"Ca allait mieux y'a 50 ans...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.latruiteetlescarnassiers.com
Paul1300
Bébé pêcheur
Bébé pêcheur


Nombre de messages : 20
Age : 16
Localisation : 61220
Date d'inscription : 24/03/2018

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Lun 26 Mar 2018 - 12:33

Merci
En tout cas un super article lu jusqu au bout pour ma part .
Plusieurs choses apprisent d autres faisaient déja parties de mes connaissances car de plus je suis lycéens en formation bac pro GMNF ( gestion de milieux naturels et de la faune ) et donc je connais pas mal l impacte de l humain sur les petits cour d'eau comme celui à côté de chez moi qui en subit les conséquences ( crus très importantes, ancienne pollution restante ) ce qui je comprend maintenant a des effets importants sur la popullation de truite natives donc d oú les nombreux lachés dans celle ci .
En tout cas trés instructif 👍👍👍
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
truttaman
Pêcheur débutant
Pêcheur débutant
avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 48
Localisation : pyrenees
Date d'inscription : 08/02/2018

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Lun 26 Mar 2018 - 13:01


merci a vous pour vos commentaires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Pierre Richard
avatar

Masculin Nombre de messages : 6182
Age : 39
Localisation : Le pays des volcans
Date d'inscription : 04/08/2007


Bateau/Barque: Non
Specialité de peche:

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Lun 26 Mar 2018 - 13:40

Alors concernant la couleur des truites, il y a aussi une question de mimétisme avec le milieu. Tu prends les truites de ruisseau auvergnat, dont le fond est constitué de pierres d'origine volcanique (basalte). elles seront noires ou quasiment. Les mêmes truites, tu les mets sur un fond plus clair, elles vont s'éclaircir. C'est lié aux propriétés de molécules chromophores dans les cellules de l'épiderme. D'où aussi le changement de couleur les sandres dits charbonniers lors des périodes de reproduction.
Donc la couleur n'est pas un moyen de définir l'origine des truites mais un indicateur du type d'environnement sur son poste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pesquito
Caporal vairon
Caporal vairon
avatar

Masculin Nombre de messages : 2745
Age : 39
Localisation : sud-ouest
Date d'inscription : 05/06/2008


Bateau/Barque: Non
Specialité de peche: rapala

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Lun 26 Mar 2018 - 13:49

Merci pour l'article !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/pesquito
truttaman
Pêcheur débutant
Pêcheur débutant
avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 48
Localisation : pyrenees
Date d'inscription : 08/02/2018

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Lun 26 Mar 2018 - 13:51

re
effectivement tu as raison Julien , mais je le mentionne aussi sur un de mes commentaires
ce que nous voulons dire , c est que effectivement la couleur d ensemble des truites ( noire , claire , verdatre , etc .... ) est uniquement une question de biotope et d environnement , mais en aucun cas ne peut etre un critere qui determine l origine sauvage ou pas
a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
truttaman
Pêcheur débutant
Pêcheur débutant
avatar

Masculin Nombre de messages : 136
Age : 48
Localisation : pyrenees
Date d'inscription : 08/02/2018

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Lun 26 Mar 2018 - 14:04

merci pesquito pour ton commentaire
une chose est sure , c est que un pecheur qui a l habitude de pecher telle ou telle riviere , d un rapide coup d oeil , pourra quand meme faire la difference entre des truites qu il a l habitude de prendre et celles qui lui parraisse suspecte de robe
mais cela ne reste que visuel , pour approfondir il n y a que les analyses genetiques
voici un autre article :

Des fragments de nageoire ont été prélevés sur 715
poissons en juin 2014 sur 25 stations d une riviere englobant tous ses affluents pour analyses.
Premiers résultats : 2 souches sauvages distinctes ont
été identifiées. Les truites de la riviere principalel sont à
79% de souche sauvage, 10% sont hybridées, 11% sont
de souche pisciculture.
Les nouvelles techniques génétiques permettent
d’aller au-delà de la simple différentiation entre
poissons sauvages et de pisculture, jusqu’à l’assignation
parentale : 115 familles ont été répertoriées, de 2 à 9
individus. Il y a autant de mâles que de femelles. 77%
des frères et soeurs restent ensemble ou dévalent
ensemble. Les individus de petite taille dispersent plus,
et sur des distances plus importantes. Les déplacements
entre sites d’origine et site de reproduction sont faibles
(46 migrants sur 700 sujets) et l’interconnexion entre
lit principal et affluents n’est pas évidente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FIESTA26
Braco Mytho
avatar

Masculin Nombre de messages : 6245
Age : 56
Localisation : Drôme des Collines
Date d'inscription : 12/02/2012


Bateau/Barque: Oui
Specialité de peche: toc et leurre avec le plaisir du no kill

MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   Lun 26 Mar 2018 - 14:06

Effectivement

Et je voudrai rajouter deux choses...

Je suis tombé sur un livre qui raconte l'histoire de la Drôme des collines , la ou je suis...

Et il y avait une reproduction d'un article de journal de la société de pêche de Romans sur Isère qui précisait qu'elle avait relâché 3000 alevins de truite arc en ciel... L'article en question datait de 1903 !

L'alevinage ne date pas d'hier !

Alors une fario relâchée à la même époque , soit elle se serait acclimatée et reproduite , soit elle aurait disparu rapidement..

ce qui m'amène à mon 2ème point

Mon plus beau combat avec une truite s'est passé dans le Vercors , dans un beau torrent avec une truite de 40 cm
Je m'en souviens trés bien
Elle était noire comme un morceau de charbon , avec juste une légère bande rosée
C'était une arc en ciel qui certes n'était pas née dans la rivière et ne c'était jamais reproduite , mais quel poisson !!

Et en plus , pas de différence de goût avec les farios , dixit mon épouse qui s'en est régalée !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sauvage , élevage ??   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sauvage , élevage ??
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» truite de souche, truite d'élevage !!
» Elevage vs sauvage
» Pêche 100% sauvage sur le grand Rhône,
» Mon élevage breton
» Nos chevaux et L'élevage DU PLANTAUREL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Truite et les Carnassiers :: La pêche et les poissons :: Salmonidés et carnassiers-
Sauter vers: